Restons optimistes

bulletin du 28 novembre 2020

Y a-t-il des moments durant lesquels nous avons raison d’être pessimistes?

La tentation est grande et pourtant la réponse est non.

Certes, plusieurs évènements ne sont pas réjouissants, mais c’est surtout l’incertitude qui finit par ronger l’optimisme.

Je me souviens encore de certains entrainements pratiqués durant mon année de service militaire. Ce n’étaient pas les garçons les plus forts physiquement qui réussissaient l’épreuve.

En fait durant ces manœuvres, on nous empêchait de dormir vraiment et surtout on nous abreuvait d’informations contradictoires du style:

—«On sort immédiatement pour un exercice de deux jours dans la nature, préparez vos bardas! Regroupement en bas dans 10 minutes»

🔫

Alors, tout petit soldat que nous étions, nous savions que le sac à dos devait être bien formé, bien droit; que nous devions nous chausser d’une double paire de grosses chaussettes pour éviter les ampoules dans les rangers, etc.

Et puis, on attendait, une heure, deux heures et plus dans la cour de la caserne. Soudain, le lieutenant venait nous dire que c’était annulé.

On imagine facilement le retour tumultueux dans les chambrées!

Les gars retiraient leurs bottes et fouillaient dans leur bardage. Certains commençaient même à râler du fait que nous ne suivions pas le plan annoncé.

Moi, je m’allongeais juste sur mon lit sans enlever mes rangers, bien content de piquer un petit roupillon.

Pourquoi? Parce que je savais que j’étais ici pour un an à faire l’abruti aux ordres de gens qui n’étaient que de passage dans ma vie.


Et brusquement, on nous disait que nous sortions immédiatement et que tout le monde devait être prêt en moins de cinq minutes.

La panique faisait que la majorité rembourrait leur sac à la va-vite et se rechaussait mal.

Et là, nous partions pour six heures de marche dans la nuit, car il était finalement 2 heures du matin et la troupe n’avait pas encore dormi.

Le moral de la plupart des garçons les plus costauds était resté dans la paire de chaussettes oubliée.

֍

J’étais extrêmement surpris de leur réaction et même étonné de voir comment ils prenaient tellement au sérieux ces exercices…

Mon binôme Geoffroy et moi-même avions appris à nous en foutre de tout et que c’était un jeu qui ne pouvait se finir que par une punition quelconque si nous refusions d’y participer.

Alors nous marchions dans la nuit à notre rythme et arrivions à la plage (j’ai fait l’armée à Hyères sur la côte d'Azur) comme prévu sans stress, juste crevés.

Nombreux furent les «musclés» qui ont essayé de se rebeller et qui abandonnèrent par épuisement et rage d’avoir des ampoules aux pieds et un sac tordu qui leur défonçait le dos.

C’est comme ça que nous avons appris que les informations contradictoires, les plans non suivis et le stress faisaient perdre tous leurs moyens mêmes aux plus sportifs.

Et bien, c’est un peu ce qu’il nous arrive avec les informations qui pleuvent depuis le mois de février 2020. Si nous ne comprenons pas que les gens qui prennent des décisions contraignantes pour la population ne sont que des marionnettes de passages, nous perdons nos moyens, notre force et notre optimisme.

💪

Et ce sont justement ces vertus qui nous donnent de l’entrain pour bien prendre soin de notre système immunitaire.

Nous qui pratiquons les thérapies naturelles, nous savons que la passivité face aux troubles et ce qu’il y a de pire pour guérir.

Manger équilibré, se bouger et ne pas stresser inutilement sont les ingrédients indispensables à la volonté nécessaire pour se prendre en charge.

Cela ne résout pas les problèmes bien réels et matériels du quotidien, mais nous donne la force de les affronter.

⚔️

Voilà pourquoi au sein de notre super équipe d’experts du Dien Chan, nous avons énormément de conversations pour adapter notre vision au futur, qu’il soit proche ou sur le long terme.

Nous souhaitons poursuivre notre labeur d’enseignement de l’authentique réflexologie faciale au service de la santé comme de l’esthétique et du bienêtre.

Nous répondons aux doutes qui concernent le Dien Chan et le Chan❜beauté et avons l’intention de continuer pour contrer les mauvaises informations qui malheureusement circulent.

😷 Démasquez-vous pour profiter d’un atelier en ligne!

📌 C’est une excellente façon de s’initier et de nous tester. Choisissez votre atelier ici!


📌 Les différents modules de formation sont disponibles en eLearning et nous travaillons à l’amélioration des supports de cours tout en espérant pouvoir proposer dès 2021 des stages en présentiel.


📌 Et même si vous n’avez pas encore suivi de cours certifié avec un professeur de l'équipe de l’École Internationale de Multiréflexologie - Dien Chan (EiMDC), nous continuons à publier des soutiens pédagogiques en vidéo, dans le blog et de plus imprimés en couleur.

Voici des infos bénéfiques pour concrétiser:

▶️ Offrez de l'utile et du beau pour Noël: 🎁 le coffret «Beauté d’hiver» avec en cadeau les magnifiques fiches de soins http://dienchan.blog/soin-visage-hiver

🤶🏼
Coffret de Noël
🎅🏻

Le détails et les vidéos sont sur cette page spéciale ici

❄️

▶️ Abonnez-vous à la chaine www.DienChan.tv pour ne rater aucune vidéo.


▶️ Lisez dans le www.DienChan.blog les articles thématiques.


▶️ Apprenez le Dien Chan avec des experts! Ateliers online et formations dans l’ agenda.DienChan.org

🙏🏼 Alors, «por favor & please» ne succombez pas aux sirènes des carambouillages des AMZ et autres compagnies médiocres et multimilliardaires qui exploitent autant leurs fournisseurs que leurs employés.

En vous souhaitant le meilleur pour une déconfinade décontractée, dienchannement vôtre,

_patryck aguilar